Hélène Rollès

6 vues
Genrefrench, pop, female vocalists, 90s, twee

La carrière d'Hélène commence dès 1979, lorsqu'elle joue dans le film Le Mouton Noir, aux côtés de Jacques Dutronc, mais elle prend une toute autre envergure lorsqu'elle est engagée par AB Productions, en 1985. Jean-Luc Azoulay lui écrit deux ans plus tard son premier single, Dans ses grands yeux verts au succès moyen (environ 100 000 exemplaires). Convaincu du potentiel de la jeune fille, qui travaille dès lors au service courrier du groupe, l'auteur-producteur lui fait tout de même enregistrer un album entier, en 1989.

Le succès n'est pas encore au rendez-vous, mais Hélène multiplie les apparitions promotionnelles au Club Dorothée, l'émission jeunesse de TF1 produite également par AB, par exemple dans la sitcom Pas de pitié pour les croissants. Toujours en 1989, elle enregistre deux chansons consacrées à Candy (Le Noël de Candy et La ballade de Candy) et le générique de Makko, édité en 45 tours (elle interprétera ensuite trois autres génériques: Magique Tickle, Drôle de fée en 1991, Meg la sorcière en 1992 et Don Quichotte). Elle est également l'une des actrices de la comédie musicale Retour à Diguedondaine, suite d'un spectacle de Dorothée présenté à Paris quelques années plus tôt. Curieusement, sa musique s'exporte bien en Asie et elle se produit en première partie des concerts de Dorothée en Chine en 1990.

En 1991, elle devient Hélène Girard, la grande sœur de Justine dans la sitcom Premiers baisers. L'engouement autour de son personnage est immédiat, au point que Jean-Luc Azoulay décide de créer, dès 1992, une sitcom centrée sur elle: Hélène et les garçons. La série est un succès phénoménal et permet à Hélène, interprète du générique Pour l'amour d'un garçon, de s'imposer musicalement. Son titre le plus célèbre reste probablement Je m'appelle Hélène, sorti en 1993. La renommée d'Hélène est telle que AB lance la carrière d'Anthony Dupray avec un titre qui lui est consacrée, Autour de toi, Hélène. Cette même année, elle monte pour la première fois sur scène, notamment au Zénith de Paris.

Les premiers signes de fatigue se font sentir lorsqu'Hélène s'évanouit sur scène, lors de son premier concert à Bercy, en 1995. Après cette seconde tournée, elle décide donc de prendre du recul sur sa carrière. Son personnage disparaît progressivement du Miracle de l'amour (suite de Hélène et les garçons) et n'est pas présent au début de la troisième série dérivée, Les Vacances de l'amour.

Un dernier album AB, pour lequel elle écrit elle-même, est édité en 1997, alors que la machine promotionnelle qu'était le Club Dorothée vit ses dernières heures et la prive du succès.

Il faut attendre 2003 pour qu'Hélène réapparaisse sur le devant de la scène, alors qu'elle sort le single Que du vent, premier extrait d'un album resté inédit, Tourner la page. Elle avait alors également retrouvé son personnage d'Hélène dans les dernières saisons des Vacances de l'amour. Au printemps 2005, elle participe à l'émission de télé-réalité Première compagnie, sur TF1.


Source

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article