C. Jérôme

7 vues
Genrefrench, chanson francaise, france, annees 80, chanson

C. Jérôme, de son vrai nom Claude Dhotel est né le 21 décembre 1946 à Paris et mort le 14 mars 2000.
C-Jérôme démarre au début des années soixante. Il s'appelle encore Claude Dhôtel habite en Meurthe et Moselle à Champenoux, il vient de quitter le Lycée Poincaré pour travailler dans un magasin de chaussure, mais sa passion, c'est la musique. il ne rate jamais, sur Europe 1, l'émission "Salut les Copains". Il sait déjà tout de Johnny, d'Eddy, de Dick, de Gene Vincent ou d'Elvis Presley. Comme beaucoup de jeunes gens, il fonde un groupe "the storms", se fait appeler Tony et écume les bals de la région Lorraine. En Juin 1964, le tout-puissant Eddy Barclay convoque le groupe à Paris pour passer une audition. Le verdict de son directeur artistique, Jean Albertini, est sans appel : la chanson, une vague imitation des Chaussettes noires est nulle, le groupe également, mais Tony, le chanteur, a quelque chose. Seulement, Tony, ou encore Claude Dhôtel, homonyme de l'écrivain auteur du "pays où l'on arrive jamais", ça ne colle pas. En ce temps-là, il est établi que les chanteurs doivent changer de patronyme pour connaître la gloire.

Claude Dhôtel devient alors C-JEROME, C pour l'initiale de son prénom et Jérôme. Le nom est trouvé, mais la gloire va attendre encore un peu. En 1967, le 45 tours "Le petit chaperon rouge est mort" très prisé des collectionneurs, puis "quand la mer se retire" en 1969, le font connaître du public, mais ne suffisent pas à le faire vivre. Même s'il assure pour un temps, l'ouverture des récitals de Claude François. En 1972, tout bascule pour C-Jérôme avec "Kiss me", propulsé instantanément numéro un des classements en France ; une chanson traduite, à ce jour, en 22 langues. Suivent alors "Jérôme c'est moi", "Manhattan", "Himalaya", "La petite fille 73", autant de succés en pleines époque paillettes, pattes d'éléphant, chemises satinées et cols pelles à tarte. Ce sont aussi les années Dave , Frédéric François, Ringo…..

Au début des années quatre-vingt, la vague du disco semble le submerger, comme beaucoup d'autres. Pourtant en 1985, il rebondit avec "Et tu danses avec lui" (plus de 800000 exemplaires vendus), une chanson signée Didier Barbelivien. Et toujours, il enchaîne les tournées.

Quelque 150 galas par an, assurés jusqu'en décembre 1999 . C-Jérôme l'infatigable, C-Jérôme le jovial, sait aussi se reconvertir en douceur. Que ce soit à la radio, sur RMC, ou à la télévision, comme en 1996, avec le divertissement "Chanson trésor" sur TF1.

Derrière lui, il laisse plus de trente ans de scène et des milliers de kilomètres parcourus sur les routes de Province. Son dernier gala fut celui de Colombey les Belles en Meurthe et Moselle en décembre 1999.


Source

Top Titres

C'est Moi 1

C'est Moi

Et tu danses avec lui 2

Et tu danses avec lui

Kiss me 3

Kiss me

Jérôme c'est moi 4

Jérôme c'est moi

Himalaya 5

Himalaya

Cindy 6

Cindy

Manhattan 7

Manhattan

La Petite Fille 73 8

La Petite Fille 73

Dernier Baiser 9

Dernier Baiser

Quand La Mer Se Retire 10

Quand La Mer Se Retire

Top Albums

Gold
Gold
pistes
CD Story
CD Story
pistes
25 ans de succès
25 ans de succès
pistes

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article